imprimer cette page

Les 10 commandements de la communication

La plupart des gens se trouve doué en communication. Toutefois, le quotidien démontre que la communication ne se fait pas toujours de manière professionnelle. Parlez de manière franche au lieu de tourner autour du pot.

Communiquer pour le destinataire
Bien entendu, il s’agit d’une grande différence si vous vous exprimez à un chauffeur de bus ou à un pharmacien. Tâchez de comprendre si votre interlocuteur désire recevoir des arguments ou des faits ou un contenu émotionnel. Demandez-vous si vous avez une „silente“ ou un „donneur de leçons“ en face de vous.

Ne pas ennuyer
Si vous discutez, communiquez ou présentez de manière captivante. Construisez une montée de suspense en touchant par exemple un thème mais en ne dévoilant pas tout. Evitez un discours rébarbatif et utilisez davantage un langage figuré.

Ne farcissez pas les oreilles
Tenez vous à la règle : bref, clair et concis. Ne garnissez pas votre message principal d’inanité et ne vous perdez pas. L’introduction et deux phrases suffisent amplement pour la plupart des messages.

Communiquez L‘AVANTAGE
Vos récepteurs de courriels et vos interlocuteurs devraient en tirer profit en communiquant avec vous. L‘homme s’oriente selon le bénéfice qu’il peut en retirer. Prononcez cet avantage à vos interlocuteurs. De cette manière, vous attirerez l’attention.

Communiquer sincèrement
La communication devient toujours difficile s’il s’agit de transmettre des messages négatifs. Nous tâchons d’embellir, voire de mentir. Une communication claire signifie de ne pas cacher la vérité sous une couche de chocolat.

Montrer de l’humanité
Identifiez-vous avec votre interlocuteur ! Réfléchissez avant chaque courriel, appel téléphonique ou entretien ce que vous attendriez en étant à la place de votre interlocuteur et agissez en conséquence.

Parler CASH
Si vous désirez parler ou écrire CASH, vous devrez précédemment répondre aux questions suivantes : qu’elle est votre position, qu’elle est votre message ? Ainsi la communication devient convainquante et vous obtiendrez ce que vous désirez.

N’utilisez pas un langage administratif
Le langage administratif se distingue par ses tournures de phrases compliquées : „dans l’éventualité où nous avons fait le décompte des sommes déjà versées ». Soyez plus bref comme : «nous avons déduit les sommes déjà versées ».

Adoptez le ton
Si l’infirmière se tourne vers une patiente âgée en disant après son appel : « mais pas encore, Madame Dupuis !“, on remarque le reproche. Pensez à ce qu’il y a à côte du contenu un niveau d’appel („laissez cette sonnerie perpétuelle !“) mais aussi un niveau de relations humaines. Le langage corporel influence votre impact. Un sourire facilite souvent les choses !

Donnez un feedback
Avez-vous déjà envoyé un courriel avec une demande ? Etes-vous resté sans réaction ? Peut-être la réponse n’est arrivée qu’après plusieurs jours. Un comportement qui nous exaspère. Tel un hochement de tête en discussion, un « oui », ou encore un autre signalement pour avertir la réception d’un message, faites de même pour les courriels.

L‘auteur : Hans Eigenmann, www.brainput.ch


webdesign bucca