imprimer cette page

Les trois secrets de Polichinelle

Sans aucun doute, la résolution de problèmes demande du temps. Il serait bien évidemment plus agréable de pouvoir prévenir les conflits. Que pouvez-vous donc faire pour que les relations professionnelles et privées restent agréables même dans les situations délicates ? Notre attitude reste très importante. Pensez à la dernière assemblée à laquelle vous avez assistée. Souvenez-vous des personnes qui avaient l’air d’être ouvertes, aimables et sûres d’elle-même ? Comment l’avez-vous remarqué ? Ces gens démontrent par leur tenue, leur attitude, leur mimique, leur voix qu’elles s’intéressent positivement à vous. On a plaisir à s’entretenir avec ces personnes et il est agréable de passer du temps avec eux.


Mettez l’objectif sur le côté exposé au soleil de vos prochaines rencontres
Pensez à ces côtés exposés au soleil sur le chemin de votre prochaine rencontre. Qui atteindra le meeting d’aujourd’hui ? Quels sont les points forts de chaque participant ? En rentrant à la maison vous vous demanderez ce qui rend mon partenaire si adorable ? Comment mes enfants enrichissent ma vie ?
La majorité des discussions se décide sur le plan émotionnel. Si votre interlocuteur se sent estimé, vous gagnerez du temps pendant la séance et vous recevrez de meilleurs résultats pour tout le monde. Davantage d’informations vous seront délivrées, on vous pardonnera plus facilement de vos erreurs et votre interlocuteur se réjouira de votre prochain rendez-vous. Le temps investi avant raccourcira en parallèle la séance et vous la rendra plus efficace, plus agréable et couronné de succès.

Mettez l’accent sur vos traits sympathiques
La tenue franche, le sourire ouvert et l’attitude confiante des gens sympathiques et gagnants se basent sur une acception de soi-même. Evidemment nous connaissons notre insuffisance et nos limites. Nul n’est parfait mais notre côté aimable change le tout. Il peut s’agir de bagatelles. Vous vous rendrez compte que cette estimation de soi-même fait du bien lorsque l’on n’a pas réussi à rattraper la grosse commande. Si vous vous sentez sûr de vous-même, vous réagissez plus serein. Vous accepterez plus facilement et plus objectivement la critique. Mettez les malentendus au clair au moyen de questions ouvertes.

Prenez le temps pour le plaisir
La troisième idée pour régler des conflits d’une manière détendue et objective consiste à former pleinement votre vie ! Vous vous sentirez heureux et accompli, vous éviterez d’installer les conflits et vous obtiendrez un effet apaisant. Donc, carpe diem !

L’auteur : Linda Schroeter, http://www.schroeter-entwicklung.de


webdesign bucca