imprimer cette page

Gagner des points grâce aux émotions

De plus en plus, les produits deviennent similaires et interchangeables. Par contre l’homme, soit le vendeur, reste unique et incomparable.

Qu’importe ce qu’offrent les entreprises, il y aura toujours des compétiteurs. La seule différence remarquable pour le client consisterait le prix en moins au point que l’entreprise accentuerait la qualité de leur produits. Les entreprises recherchent sans cesse un produit ayant un argument clé de vente et par conséquent se vendrait facilement. Mais la compétition est importante et de plus évolue perpétuellement. Une entreprise développant un produit unique se retrouvera bien vite confrontée à des copies de leur article. Même les entreprises les plus innovantes n’arrivent pas à développer des produits uniques à la chaîne. L’homme reste donc primordiale, aussi bien en tant que client que vendeur. Poursuivre le succès, c'est d'abord suivre ses clients.

Sans émotions, sans chiffre d‘affaires

L’homme aime acheter lorsqu’il se trouve dans un état positif. Il se peut qu’en vendant des assurances, on pourrait faire appel aux émotions négatives. Dans les deux cas les sentiments positifs, respectivement négatifs doivent surmonter la peine de dépenser de l’argent. Dans le cas contraire, le « Non » gagnera et le client se dira « c’est trop cher pour moi ». Souvent les hommes dépensent de l’argent à tout va et sans réfléchir. Surtout lorsqu’il a envie de posséder un produit et se réjouit d’en profiter. On n’achète pas un produit mais l’avantage individuel et désiré. On n’achète pas des Hard Facts mais l’accomplissement de ses désirs, ses espoirs et ses rêves. Pour réussir la vente, cela signifie : pas d’émotions, pas de chiffre d’affaires. Ou en version positive : plus les émotions jouent plus le chiffre d’affaires augmente.

 

Le vendeur – L’homme fort

Quelle personne influe et génère ces émotions dans un temps offrant des produits plus ou moins interchangeables ? Le vendeur, évidemment ! Il représente le facteur central pour un chiffre d’affaires croissant. Le vendeur réussit à atteindre émotionnellement ses clients par son authenticité, son enthousiasme et sa passion. De plus il peut partager ses impressions quant aux produits par sa façon de soigner le contact avec ses clients afin que ceux-ci soient persuadés qu’ils souhaiteraient obtenir le produit.


De quelle manière le vendeur aboutit-il à ce but ? Par son apparition, sa présence et sa capacité d’identification. Sans oublier par la passion, le plaisir et la joie qu’il exprime en contact avec ses clients. Ce sont ces facteurs qui décident du comportement du client et de son choix final. Il convient de se focaliser sur la maxime „sincérité, confiance et largement de personnalité“.

 


Auteur : Ingo Vogel, www.ingovogel.de

 


webdesign bucca