imprimer cette page

Vous y arriverez !

 „Je n’y arrive pas “, „je ne réussirai jamais“ – les hommes ont vite tendance à réagir de cette manière s’ils se trouvent confronté à un nouveau défi. Le monde du travail d’aujourd’hui charge les collaboratrices et les collaborateurs continuellement de nouvelles tâches et de défis. Les processus de travail changent, de nouveaux groupes de clients ou de segments de marché seront exploités, de nouvelles technologies feront leur entrée.

La première réaction du collaborateur face à une nouvelle situation est souvent négative. Reprendre une nouvelle tâche et résoudre un problème d’une autre manière que d’habitude signifie qu’il faut changer certaines routines de penser, de réagir et de s’aventurer en terre inconnue. Voici quelques idées pour affranchir une nouvelle situation en gardant son sang-froid et sa confiance en soi :

 

Récapitulez les défis que vous avez maîtrisé. N’avez-vous pas terminé votre examen d’anglais avec succès dernièrement ? Ou aidé votre équipe de foot à gagner le match ? Il y a plus de choses dont vous pouvez en être fier que vous ne le croyiez. 


Gardez à l’esprit les choses que vous avez déjà surmontées. Conduire une voiture, apprendre un nouveau programme à l’ordinateur, se faire des amis, etc. 


Analysez sous quelles circonstances la nouvelle tâche se laissera tout de même réaliser. Pourquoi ne pas s’adresser à un groupe, à une collègue ?


N’ayez pas peur d’avouer à soi-même et aux autres : „Il me faut un soutien“. Il se peut que vous trouverez un expert qui vous aide ou vous décharge. Peut-être il existerait des outils ou des astuces qui allègent le travail. Certainement vous pourrez compter sur le soutien de vos amis, des connaissances ou de collègues si vous leur confiez votre projet.


Décomposez la „tâche mammouth“ en différentes sections. Les petites tranches seront plus faciles et plus efficaces à résoudre et vous donnent la sécurité nécessaire à vous savoir sur le bon chemin. Elaborez un plan indiquant jusqu’à quelle date vous aurez terminé une tranche soit seul, soit avec une aide. 


Ne jetez pas l’éponge après la première difficulté. Si vous ne réussissez pas tout au début, pensez-y : ce n’était pas du jour au lendemain que vous avez appris à conduire, à faire des calculs sur excel ou d’autres facultés. 


Réjouissez-vous si vous avez remporté une étape. Offrez-vous un bon verre de vin, allez au concert ou au restaurant pour savourer un repas exceptionnel. 

 

Considérez la faculté d’apprendre et de l’altération comme une chance. « Rien n’est permanent sauf le changement“ comme Héraclite l’exprimait il y a plus de 2500 ans.

L’auteur de ce texte, Sabine Prohaska, est propriétaire de seminar consult prohaska, Vienne. www.seminarconsult.at


webdesign bucca