imprimer cette page

L‘architecture moderne et l’acoustique

La conception d’un bâtiment et l’aménagement du territoire ne forment pas souvent un processus homogène. L’acoustique se planifie après l’aménagement intérieur. L’espace se montre alors sensible quant à l’acoustique et demande une correction ultérieure. L’emploi généreux de vitres et d’autres matériaux réverbérants contre les parois, les plafonds, les planchers et les espaces ouverts aux structures flexibles comportent des problèmes acoustiques signifiants.

 

Le choix des matériaux et des surfaces absorbantes se montre très varié et s’intègre librement à l’aménagement. Le revêtement du sol par une moquette se montre moyennement insonore mais empêche efficacement la propagation des bruits d’impacts gênants. Le revêtement du plafond est responsable d’une bonne acoustique de base. Pour améliorer l’acoustique postérieure, un montage d’îlots acoustiques pourrait être envisagé. Les îlots simples et discrets se suspendent parallèlement au plafond tout en restant flexible dans la distance du plafond. Les parois conviennent parfaitement pour optimiser l’acoustique et la sonorité dans les espaces. Certains espaces, comme les salles de conférences, devraient être optimisés de préférence par ces surfaces. Si une salle de conférence se présente tout en longueur et non en largeur, les captivités murales se révèlent être la solution la plus efficace. Mettant l’aspect sur les systèmes de panneaux muraux, ils se montrent modulables et se fixent sans autre ultérieurement. A part de la flexibilité optimale, ceux-ci représentent une plus-value créatrice.


L’aménagement de la surface signifie de même pour l’aménagement acoustique. Les espaces devraient faciliter la communication et non l’empêcher. L’architecture assume la responsabilité d’une exploitation optimale. Cette qualité décisive manque aux immeubles ayant une acoustique insuffisante. L’espace détendu représente un entourage qui nous soutient autant que possible – au travail et en communiquant aux clients et aux collaborateurs. De la réception par les salles de conférence jusqu’aux zones de bureaux, le calme est le synonyme de qualité et représente la base pour chaque entreprise, surtout pour les banques révélant aux clients les valeurs de la discrétion et de la confiance. L’espace sans stress représente visuellement cette qualité durable atteinte par l’aménagement. L’espace détendu est conçu en accord avec la perception et l’homme placé au centre de l’intérêt.

Lars Lüthje, Ingénieur diplômé


webdesign bucca